jeudi 2 avril 2009

Les MTF, le nerf de la guerre en optique

Les capteurs augmentant toujours de résolution, le point faible de la chaîne de production devient de plus en plus l'optique devant ces capteurs. Que ce soit en moyen format ou en slr. Les caméras full frame de 24 mp et les dos moyens formats de 40 mp + sont souvent limités par les optiques.

La façon de bien mesurer les performances réelles d'un objectif est via les MTF (Modulation Transfer Function). Un sujet ésotérique, mais révélateur des performances des objectifs qui,lorsque bien comprises, permettent de faire un choix d'objectif plus judicieux.

Canon explique comment lire ces graphiques et Zeiss fait de même dans leur numéro 30 et 31 de leur magazine.

3 commentaires:

Carl-Antoine Mainville Larocque a dit...

Est-ce qu'il pourrais vraiment y avoir des lentilles vraiment supérieur à celle d'aujourd'hui?

Martin Benoit a dit...

je ne comprends pas la question.
Veux-tu savoir si il y a des objectifs qui n'existent plus qui étaient meilleurs que ceux d'aujourd'hui?

Si oui, il y en a effectivement et pour toutes sortes de raisons. Par exemple, la APO El-Nikkor 105mm f5,6 qui est disparue avait un pouvoir séparateur et un contraste inégalé. Ils constituent un culte dans l'univers des chambres noires pour ceux qui ont eut l'occasion de s'en approcher.

Le besoin n'étant plus vraiment là, le produit a été discontinué...

J'aurais tendance à dire que les choses s'améliorent en optique généralement.

Carl-Antoine Mainville Larocque a dit...

Tu as parfaitement répondue à ma question!

Merci!