dimanche 4 février 2018

Faire revivre George Hurrell en 2018

Négatif 5x7 test afin de trouver l'ISO et le temps de développement. photo Martin Benoit
Les étudiants m'ont proposé de faire une session de photo hollywoodienne à la George Hurrell dans le but de s'amuser avec la retouche négatif et la prise de vue à la caméra 5x7.

Cette demande fait suite à la présentation d'une machine à retouche négatifs Adams Retouching Machine. Je leur avais présenté cette belle pièce d'équipement afin de parler de retouches avant Photoshop. Il m'ont pris au mot et m'ont demandé de l'utiliser sur des portraits que l'on ferait d'eux.

Retrouver les conditions de travail de Hurrel en 2018 est un défi en soi. En commençant par trouver de la pellicule noir et blanc 5x7. J'ai dû faire venir de New York du film Foma de la République tchèque... Retrouver le Kodak Retouching Fluid qui servait à faire tenir le graphite du crayon de retouche sur le négatif. Retrouver des châssis 5x7, des supports de développement 5x7, une caméra grand format 5x7 et un objectif à portrait 5x7. Il faudra agrandir tout ça ensuite. Un agrandisseur 5x7, un porte-négatif 5x7 et un objectif pour agrandir qui couvre 5x7.

Merci à notre effort de ne pas tout jeter ce qui nous semble désuet au département. J'ai trouvé un appareil 8x10 avec dos réducteur 5x7, des châssis, supports, cuves, et agrandisseurs complètement équipés pour le 5x7.

L'éclairage de Hurrel est sa signature. Principalement des sources fresnel très contrôlées et toutes les sources complémentaires de l'époque. Hair light, kick light, back light. On se retrouve avec des compositions très statiques et qui imposent au modèle de ne pas varier sa position de tête au risque de détruire le papillon capricieux très souvent utilisé.

Nous ferons les prises de vues au milieu du mois de mars et documenterons le tout sur vidéo au cas où nous décidons de ne plus répéter l'expérience. Déjà la pléiade de tests requis est un peu essouflant. On espère créer ainsi une belle expérience de travail d'équipe et si nous sommes chanceux de belles photos.