mardi 9 janvier 2018

Les photos de l'Osstidchaux (Osstidcho) retrouvées

Yvon Deschamps et Robert Charlebois le soir de la première de l'Osstidcho. photo Normand Grégoire 1968
Mon collègue Normand Grégoire, et recherchiste/collaborateur pour ce blogue, a photographié la première représentation de l'historique Osstidcho en 1968 au Théatre Quat'Sous le 20 juin 1968. Les 6 rouleaux de Tri-X étaient bien classés dans ce qui reste de ses archives. Normand avait 23 ans.

Dans la foulée du 50e anniversaire de l'événement, nous allons tenter de les diffuser de sorte à partager ces archives uniques.On y voit aussi un autre photographe et un preneur de son consciencieux qui occupent la place devant la scène.

Le photographe doit être Ronald Labelle, et le preneur de son, celui qui a réalisé une des bandes audio de la BAnQ.

Diffuser des planches contacts d'un photographe reste toujours un sujet délicat. Les planches contact ne rendent pas toujours justice du travail aux yeux du non initié. Les photographes sont souvent réticents à les diffuser et considèrent que c'est un outil de travail personnel.

Normand est disposé à en faire la diffusion ainsi que des numérisations corrigées des bonnes photos.

J'écoutais la récente diffusion des bandes audio retrouvées de l'enregistrement de 1955 des variations Goldberg par Glenn Gould et, c'est un fait documenté, Gould ne voulait pas que les prises non sélectionnées pour le matriçage final de l'album soient diffusées. Normalement, le studio détruisait les prises non utilisées. Gould étant mort et ces sessions étant devenus historiques, les musicologues ont débattu sur la pertinence de faire jouir le public des "erreurs" de Gould.

Nous nous retrouvons un peu dans une situation similaire avec Normand.