mercredi 25 juillet 2007

Reportage au cellulaire.


Je lisais dans le journal La Presse, ce matin, un article relatant la pénétration de plus en plus importante de la photographie numérique dans le marché photographique global.

Ce qui a attiré mon attention davantage, c'est la référence au reportage de Robert Clark (Special Projects/Image America) entièrement fait à l'aide d'un téléphone cellulaire. L'interprétation que je fais de ce reportage (même considérant le fait qu'il a été financé par une compagnie de cellulaire), c'est que ces appareils seront bientôt prêts à capturer des images techniquement de qualité acceptable pour beaucoup de médias web. Encore une fois, la prise de vue d'images publiables au niveau qualité technique ne sera plus la "chasse gardée" des photographes professionnels. Oui, il faut avoir un sens de la composition et de la narration, mais, je ne suis pas de ceux qui sous-estiment la valeur de l'oeil non éduqué en ces termes. Le "nouveau" regard de ces néophytes de l'image présente un intérêt et une crédibilité pour le lecteur chose, que les éditeurs ne manqueront pas d'observer.

1 commentaire:

myriam g. a dit...

ça va être de plus en plus dans le moment de l'évènement, monsieur, madame tout le monde qui vont être déjà sur place sont déja mieux placé que le photographe qui arrive en sueur sur le lieu de l'évènement... on va probablement prévilégier les photographies des néophytes car elles seront considérés plus objective du fais qu'il n'y auras pas de manipulation "cervicale" au niveau de la composition et du cadrage... et ce que nous voulons tous c'est de l'objectivité, n'est-ce pas?