vendredi 17 juillet 2009

Le père des MoJos (Mobile Journalists)

Weegee, le père des MoJos et des hommes-orchestres, de nouveau recherchés par les médias.

Weegee, photographe de faits divers des années 50, était le seul autorisé à posséder une radio capable d'écouter les ondes de la police pour suivre la scène criminelle de New York. De plus, il tournait en 16mm et rédigeait ses textes.

On le voit ici à rédiger un texte dans le coffre de sa voiture qui agissait aussi de chambre noire pour développer ses clichés 4x5 au Speed Graphic.

Les demandes des grands quotidiens envers leurs employés sont-elles rétrogrades ou avant-gardistes?

7 commentaires:

Patrick Sanfaçon a dit...

Weegee était juste davantage motivé que les autres photographes j'imagine!
Les faits divers, c'est un peu s'intéresser au malheur des autres (c'est ça qui est rétrograde?), mais en même temps le peuple a toujours, et sera toujours intéressé par le malheur des autres...
Ce qui est avant-gardiste c'est d'utiliser la technologie pour mener à bien une diffusion de l'information. Mais à la base, un fait divers restera toujours un fait divers.
Les succès des émissions du genre "Extreme Police Car Chase" en témoignent.

Martin Benoit a dit...

Ce que je voulais dire par rétrograde est: Est-ce que dans les faits, les quotidiens n'inventent rien avec leurs désirs d'avoir des employés multiplateformes, car c'est un vieux truc qui se faisait il y a 60 ans et on retournerait à cette vieille recette ou, c'est vraiment avant-gardiste de rechercher ce genre de talent considérant la conjoncture?

Anonyme a dit...

Est-ce que Weegee est la création de lui-même ou est-ce la demande de ses employeurs qui lui ont donné sa conviction qu'on pourrait décrire de très enthousiaste?

Je crois que la nature de ce que faisait Weegee est d'une façon inhérente autant une raison d'être que simplement la poursuite de sa profession.

Est-ce qu'on peut s'attendre à ce genre d'attachement fanatique de tous les journalistes? Devrait-on?
Où tirer la ligne?

Le quotidien ne pond pas un Weegee, c'est le Weegee qui décide de faire plus que les autres je crois, comme dit Patrick. Il sera intéressant de voir les standards auxquels les quotidiens s'attendront et qui seront ceux qui les dépasseront. Un Weegee moderne peut atteindre et influencer toute la planète instantanément, de nos jours.

Ognian

Corpusmind a dit...

Mais ne sommes nous pas tous des Weegee en puissance. Nous avons tous un appareil photo sur nous 24h/24 et nous pouvons tous shooter au coin de la rue...Weegee ne faisait pas l'actu ! C'est l'actu qui faisait Weegee et son talent le reste...Mais vous les photographes voudriez vous de cette vie là ?

Martin Benoit a dit...

Nous tournons un documentaire sur un photographe de faits divers qui vie presque la vie de Weegee et ça semble être une vie qui en intéresse quelques-uns et non pas une option par dépit.

Anonyme a dit...

comment il s'apelle ce metier ?

Martin Benoit a dit...

Plusieurs le nomme "photographe multi-plateforme" pour l'instant.