dimanche 4 novembre 2012

Les twin lens, une affaire de femme?

Marché aux puces photo édition novembre 2012. photo Martin Benoit
Ça faisait un moment que je n'étais pas allé au marché aux puces photo le matin. Les dernières années, j'y allais vers 14 h, espérant trouver les aubaines des vendeurs découragés de ne pas avoir vendu en matinée. J'arrivais souvent à la conclusion que le marché aux puces n'était plus ce qu'il était et qu'il n'y avait plus grand-chose d'intéressant.

Ce matin, je suis arrivé presqu'à l'ouverture et il y avait foule et beaucoup d'aubaines à mon sens. J'y ai même trouvé plusieurs caméras historiques pour de prochaines capsules vidéos avec William.

On y retrouve de plus en plus de revendeurs qui se spécialisent dans le matériel chinois très très bon marché et unique. Leurs tables étaient bondées et les ventes allaient bon train. Des fois, c'est plus simple que de commander via Internet.

Une remarque intéressante est le fait que j'ai observé que les réflexes biobjectifs (twin lens) étaient surtout convoités par les femmes, qui à la sortie en avaient souvent fait l'acquisition et arboraient un grand sourire de satisfaction. C'est un peu le même phénomène que l'on observe au département de photo du CVM. Les étudiantes semblent très attirées par cette configuration. Est-ce l'influence de Diane Arbus? La non-agressivité du geste? Ils ne cherchent pas le Rolleiflex, mais un bon Yashica 124G ou D fait l'affaire. Intéressant. Personnellement, je suis tout à fait d'accord, même si personnellement j'ai très peu utilisé mon Mamiya C220 avec lequel je n'ai exposé qu'une centaine de rouleaux. C'est un beau format et une belle ergonomie et le plus intéressant est que l'on voit le moment de la prise de vue dans le viseur. On sait, au moment de prendre le cliché, que l'expression était celle que l'on recherchait. Pas de miroir, pas d'ambiguïté.

5 commentaires:

Mortagne a dit...

c'était quand et où ?

Mortagne a dit...

c'était quand et où ?

Martin Benoit a dit...

C'était hier, dimanche, au Hollyday Inn de Pointe Claire.

RP D'Aoust a dit...

>Les étudiantes semblent très attirées par cette >configuration. Est-ce l'influence de Diane Arbus?
Et de Vivian Meier aussi.

Laurence Christen a dit...

Depuis maintenant 3-4 ans, je fais essentiellement des portraits avec mon twin lens... oui il y a une certaine non-agressivité du geste. J'ai aussi remarqué qu'en général les gens sont surpris de la caméra que j'utilise, elle à l'air si "ancienne", ils ne comprennent pas trop comment elle fonctionne et quand est-ce que je vais prendre la photo... tout ces aspects font que les gens semblent plus à l'aise, et ca me donne des portraits plus personnel... si tu veux voir ce que ca donne, j'ai un album sur mon facebook qui s'appelle Portraits de monde, tout y est!