samedi 20 février 2010

Peut-on ne pas croire Amber Terranova?

C'est effectivement la question qui se pose suite à cette impressionnante conférence.

Amber Terranova est la jeune éditrice photo du très important magazine Photo Distric News. Elle donnait une conférence sur l'état actuel de la mise en marché des photographes, lundi soir au collège Dawson.

Devant plus de 200 spectateurs elle a présenté des photographes émergents et comment ils se positionnent dans la nouvelle conjoncture du marché.

Un marché où les budgets ne sont plus ce qu'ils étaient, où le risque est davantage calculé, où Internet raccourcit les distances, où l'offre photographique abonde.

PDN étant une publication qui se concentre sur le marché photo, son point de vue en est un privilégié que l'on ne peut négliger.

Amber a dit entre autres que les recherches photographiques personnelles étaient très importantes dans les portfolios et servaient aux éditeurs à cerner la personnalité et les habiletés des photographes et que c'est souvent grâce à ces travaux que les photographes sont sélectionnés. Elle a aussi souligné l'importance des promotions photographiques ciblées de sorte à laisser sa trace chez un éditeur qui doit essayer de se souvenir d'une multitude de photographes.

Plus important que tout le reste, elle a beaucoup insisté sur le premier critère de sélection qui est d'être agréable avant d'avoir du talent qui lui, vient en troisième après la fiabilité. Les gens aiment travailler avec des intervenants agréables même si leur travail n'est pas le plus spectaculaire en ville.

Nous allons devoir introduire un nouveau cours Finesse 101 dans notre nouveau programme, c'est un commentaire que j'entends depuis des années par les multiples conférenciers que nous avons invités. Une bonne attitude, c'est primordial.
photo Martin Benoit

2 commentaires:

Yanive a dit...

Hard work, studying and perseverance will get you no where in life... it's all about kissing ass. Mark Hoppus

Nathalie Quirion Photographe a dit...

That's a bit harsh Yanive. I am not denying that once in a while, it doesn't hurt to know people, but I also believe that hard work pays off in the end. Not always in the way you would want it to, but you always get something out of your commitments.

Nat