vendredi 15 août 2008

Bon précédent

Radio-Canada annonce que le juge Fraser Martin a rendu le jugement que la police ne pourra pas utiliser ni consulter les médias saisis après les émeutes du printemps rue Ste-Catherine.

J'espère que cela lancera le message à la communauté que les photographes et caméramans ne sont pas les pantins des systèmes de justice.

8 commentaires:

Anonyme a dit...

Bien sûr que non, ils sont seulement le pantin des médias.Un peu simple ce post.

Martin Benoit a dit...

Que voulez-vous dire?

Anonyme a dit...

Je trouve un peu facile de se draper dans la vertu quand ces mêmes photographes acceptent de travailler pour des empires comme Québécor ou Gesca. Vous n'avez pas ici des photographes ayant une cause sociale à défendre ou une liberté à acquérir, ce que vous avez ici ce sont des photographes donc, la seule utilité est de faire vendre de la copie. Si pour une fois leurs labeurs peux servir à autre chose.

Martin Benoit a dit...

Je comprends davantage votre point de vue maintenant.

Où trouve-t-on des photographes à cause sociale? Chez Indymédia?

Anonyme a dit...

Ah ça? C'est une très bonne question monsieur Benoit.

Patrick Sanfaçon a dit...

en réponse à Monsieur "Anonyme".
Mon travail est de rapporter l'information de façon la plus neutre possible. Certes je suis payé pour faire ce travail, mais ma motivation personnelle va au-delà de "vouloir vendre de la copie" car les bénéfices vont évidemment aux propriétaires. Et soyez assurés que je ne me sens pas du tout comme un pantin, j'en ai déjà assez de me démener pour justement ne pas me faire embarquer "comme un pantin" par tous ces relationnistes de presse. Mon désir est avant tout de faire de belles images qui informent le public.
Pour ce qui est de la vertu, si vous ne trouvez pas votre compte dans La Presse ou le Journal de Montréal, eh bien aller plutôt consulter le feuillet parroissial ;-)

Francois a dit...

Mon cher Monsieur qui reste anonyme, jamais on m'a demandé de faire des photos qui pouvaient déranger mon style ou ma façon de travailler dans le but de vendre des copies. Jamais on m'a donné une commande spéciale qui puisse rimer avec convergence ou sensationnalisme. Le jugement cité dans le post est justement celui qui nous détache des deux clans, celui de la police et celui des émeutiers. Nous sommes neutres dans tout cela et voulons le rester.

Anonyme a dit...

Cher Patrick et François qui a dit: Celui qui se justifie s'accuse ?