vendredi 25 janvier 2008

Douleur nécessaire


Aujourd'hui était le jour des grandes poubelles au département. Un processus qui ne va pas sans douleur. Après discussions et décisions départementales douloureuses et libératrices nous avons enfin décidé de se départir des équipements lourds argentiques hors d'usage.

Nous avons rempli plusieurs chariots de matériel qui, a une époque, nous semblait très précieux. Je vous évite la description de la grande liste douloureuse. Le plus impressionnant était d'observer le vérin hydraulique de la compacteuse écraser en une masse compacte tout ce matériel qui était si choyé il n'y a pas si longtemps. Progrès oblige...

Ne soyez pas inquiet, ce qui était fonctionnel sera vendu ou donné.

4 commentaires:

Eve a dit...

moi jen aurait bien gardé un yashica, meme infonctionnel:(

Gabriel a dit...

Vous auriez dû avertir les étudiants ou du moins amener ces appareils à un centre de recyclage. L'environnement est important!

genitals_in_the_sky a dit...

nnnooooon, mes yeux, mes pauvres yeux, cette image m'a rendu aveugle, ma carrière est fini !!

controleman a dit...

Oh god, c'est cruel ça!